Brownie fondant aux haricots rouges azuki – sans gluten, sans lactose & IG bas

Eatclean-9483

J’ai découvert les azuki à travers les daifuku dans le restaurant japonais familial de ma ville d’enfance. Ces petits haricots rouges m’ont tout de suite séduite, leur texture onctueuse, fondante, leur goût subtil évoquant la noisette… Et un beau jour, j’ai pensé à les cuisiner autrement qu’à « la japonaise » .

Incorrigible chocovore, je suis sans cesse en quête d’un goûter sain toujours plus savoureux, capable de séduire mon entourage et notamment mes ami(e)s intolérant(e)s au gluten et/ou au lactose. Je me délecte du challenge d’adapter une recette qui est traditionnellement sans intérêts nutritionnels – trop riches en mauvais lipides, en sucres et farines raffinés.

Dans cette recette, la farine à donc été remplacée par des haricots azuki qui permettent de réaliser un brownie sans gluten tout en ajoutant des protéines pour atteindre 6g de protéines par part. Plus digestes que les autres haricots, leur teneur en acides aminés, fibres, minéraux (phosphore, fer, manganèse, zinc, cuivre, potassium…), vitamines du groupes B en font un aliment à consommer plus régulièrement d’autant plus qu’ils ont un puissant pouvoir antioxydant.

Le bête sucre blanc a été troqué contre du sirop d’agave à l’indice glycémique faible, aux propriétés prébiotiques bonnes pour la flore intestinale et du sucre complet, qui contrairement au sucre raffiné est riche en minéraux (potassium, calcium, magnésium, phosphore..) et en vitamines du groupe B. Vous pouvez le remplacer par du sucre de coco si vous en avez, votre brownie sera alors à Indice glycémique bas ; de plus vous serez ravis de son arôme lors de la dégustation.

Le beurre a été remplacé par de l’huile de coco vierge. Son parfum délicat se marie à merveille avec le chocolat noir et sa texture solide à température ambiante permet de contribuer au fondant et au maintien du brownie. De plus, elle  améliorerait l’assimilation des bons acides gras 3 et 6, dont notre corps à besoin. Si vous n’aimez pas le goût de la noix de coco, choisissez la désodorisé. Je l’ai associé à de la purée d’amande blanche riche en protéines, fibres,  oméga 3 et 9, minéraux (calcium, phosphore, magnésium…), vitamines E et du groupe B. Sa saveur douce permet de laisser les arômes du chocolat et de l’huile de coco se dévoiler pleinement.

Le chocolat, sublimé par les autres ingrédients, peut nous procurer sa joie habituelle qui ne nous lasse jamais. Je vous invite à le choisir de bonne qualité et à 65% de cacao minimum, en chocolat de couverture ou pâtissier. Ces types de chocolat contiennent d’avantage de beurre de cacao et moins de sucre que le chocolat « à croquer ».

En touche finale, une poignée d’oléagineux qui vient parfaire le fondant de ce brownie en ajoutant la petite touche de croquant necessaire. Je réalise un mélange amande, noisette, noix en même proportions.

Mon brownie aux haricots azuki est né de cette volonté de plaisir, celui d’offrir, mais surtout celui de mettre du carburant plus sain dans mon corps.  Aussi étrange que cela puisse paraître, il est le meilleur brownie fondant que je n’ai jamais mangé ! Attention, veillez à ne dévoiler l’ingrédient secret à vos gouteurs qu’après dégustation, ils seront surpris.

Bonne dégustation ! N’hésitez pas à commenter vos impressions et à partagez les photographies de vos réalisations.

Eatclean-9362

RECETTE POUR 15 PETITS CARRÉS :
  • 240g de haricots azuki cuits (environ 160g secs)
  • 150g de chocolat noir à 70% (de couverture ou pâtissier)
  • 15 à 25g de poudre de cacao non sucré
  • 4 oeufs
  • 50g d’huile de coco vierge
  • 50g de purée d’amande blanche
  • 25ml (=25g) de lait d’amande sans sucre ajouté (ou autre lait végétal sans sucre ajouté)
  • 50 à 75g de sucre de coco ou complet (attention l’IG du brownie sera plus élevé au sucre complet)
  • 50g de sirop d’agave
  • 60g de mélange de noix (amande, noix, noisette…)

La veille, mettez à tremper les haricots azuki dans un grand volume d’eau. Le jour même, égouttez et rincez les. Mettez les dans un grand volume d’eau froide et porter à ébullition. Jetez la première eau de cuisson – ce procédé permet de retirer l’amertume des haricots azuki. Remettez les dans un grand volume d’eau. Portez à ébullition et laissez cuire pendant environ 40 minutes, jusqu’à ce que les haricots soient tendre et s’écrasent entre deux doigts. Egouttez les et attendez qu’ils refroidissent.

Préchauffer le four à 180°C.

Au bain marie, faire fondre les 150g de chocolat avec l’huile de coco.

Pendant ce temps, délayez à la cuillère la purée d’amande blanche avec le lait végétal dans un petit bol – cela permet une meilleure incorporation. Dans un autre bol, battez les oeufs avec le sucre et le sirop d’agave. Mélanger ensemble les préparation et ajouter le cacao en poudre.

Dans un hachoir ou au blender, mixez les haricots en pâte jusqu’à ce que le mélange soit lisse et sans morceau. (Je possède ce modèle de hachoir qui me permet de faire des poudres et purées d’oléagineux)

Dans un cul de poule, mélangez à l’aide d’une spatule dure la pâte de haricots avec mélange précédent et le chocolat-huile de coco fondus. Mélangez bien jusqu’à obtenir une consistance homogène et lisse. Utilisez un batteur électrique ou un fouet si nécessaire.

Huilez et farinez (sans gluten !), un moule carré ou rectangulaire – j’utilise un moule en Pyrex rectangulaire d’environ 20cm x 25cm. Versez la pâte à brownie dans le moule, lissez à la spatule. Hachez grossièrement les noix à la main et parsemez en votre brownie.

Enfourner 40 minutes à 180° en mode chaleur tournante si votre four le permet. Lorsque la pointe d’un couteau ressort sèche, sortir le brownie et laissez le refroidir avant de le découper en 15 petits carrés.

Bonne dégustation !

Les haricots azuki permettent au gâteau de conserver sa texture sans rancir, Vous pouvez le conserver  dans du papier aluminium hors du réfrigérateur pendant plusieurs jours ou encore le congeler pendant un mois – je suis une accroc au congélateur, cela me permet d’avoir toujours une part de gâteau sous la main lorsque j’ai envie d’une collation « élaborée » et de ne pas courir m’acheter un gâteau à la pâtisserie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s