[No Poo #1] J’arrête le shampoing ! Pourquoi se mettre au no poo ? Comment bien débuter ?

Il y a un an j’ai banni shampoings et tout produits industriels de ma salle de bain.

Cette démarche entre dans le cadre de mon mode de vie végane, se rapprochant le plus possible du zéro déchet, et d’une consommation de produits naturels non transformés. J’ai également fait ce choix pour essayer d’améliorer l’état de mes cheveux mais également pour ne plus utiliser de produits néfastes pour ma santé et celle de l’environnement.

Vous vous êtes peut-être déjà aperçus que le phénomène no poo a pris de l’ampleur ces trois dernières années. J’ai découvert, comme beaucoup d’entre nous, cette technique  en 2014 grâce à Ophélie lors de la lecture de son article Le jour où j’ai arrêté de me laver les cheveux .
Depuis, bien d’autres bloggeur-euse.s et auteur.e.s ont écrit sur le sujet, et des associations comme Slow Cosmétique ont été créées ; il est donc devenu facile de s’informer sur le sujet du moment que l’on dispose d’un accès internet ou d’une librairie proche de chez soi.
N’oublions pas de remercier Ophélie, qui a permis de démocratiser le no-poo, sans même le vouloir.

no-poo-001

QU’EST-CE QUE LE NO POO ?

No poo est né de la contraction de no shampoo qui se traduit en français par pas de shampoing.C’est donc le fait de ne plus utiliser de shampoing pour se laver les cheveux.

A coté de la mouvance no poo, il existe le low poo et le co wash. Le low poo peut se traduire par shampoing doux ; c’est le fait de se laver les cheveux avec des shampoings biologiques ne contenant pas de substances agressives. Il existe également le co wash, contraction de conditionneur washing, c’est à dire lavage à l’après shampoing.

Si l’on utilise pas de shampoing, comment se lave-t-on les cheveux ? On peut se laver les cheveux avec un savon saponifié à froid, des argiles, des poudres de plantes par exemples, ou alors juste avec.. de l’eau ! Vous en saurez davantage en finissant cet article.

POURQUOI PASSER AU NO POO ?

POUR VOS CHEVEUX, VOTRE SANTÉ ET CELLE DE L’ENVIRONNEMENT.

De quoi est composé un shampoing ?

Les shampoings que vous pouvez trouver au supermarché, même biologiques, ne sont sans danger. Ils contiennent de nombreux produits nocifs pour votre santé, pour l’environnement, et pour vos cheveux. Nombreuses de ces substances sont irritantes, potentiellement allergènes, polluantes, cancérigènes, et sont parfois des perturbateurs endocriniens.
Les shampoings contiennent également des ingrédients dénués de substances actives, comme les huiles minérales, permettant de réduire le coût de production.
Ces explications sont valables pour tous les produits cosmétiques de supermarchés : après-shampoings, masques, sérum, etc. Rappelons également que les cosmétiques qui n’ont pas de labels véganes peuvent contenir des substances d’origine animales cachées dans leur composition sous des noms parfois imprononçable.

beaute1.jpg
Composition d’un shampoing

Les shampoings certifiés biologiques – avec des labels de qualité contrairement à ceux du supermarché – sont composé d’ingrédients répondant à un cahier des charges strict qui ne nuisent pas à votre santé et à celle de l’environnement. Les labels n’étant pas tous équivalents il est nécessaire de se renseigner sur leur cahier des charges.

beaute2
Différents labels cosmétiques – liste non exhaustive

Mais alors, pourquoi ne pas passer tout simplement au shampoing certifié biologique ?

POUR VOTRE PORTE-MONNAIE, POUR VOUS LIBÉRER DU MARKETING, POUR LIBÉRER VOS CHEVEUX DE L’OBLIGATION DU SHAMPOING QUOTIDIEN.

Les shampoings certifiés biologiques sont certes meilleur pour notre santé et l’environnement mais ils ont tout de même des désavantages. Déjà, ils sont très chers, mais ce n’est pas le principal problème.

Tous les shampoings, même biologiques, agressent le cuir chevelu. Lorsque l’on effectue des shampoings réguliers, on supprime la couche de sébum protectrice de notre cuir chevelu ; pour se protéger ce dernier va produire davantage de sébum.
C’est un cercle vicieux, plus on se lave les cheveux au shampoing, plus le cuir chevelu va graisser, et plus on aura besoin de les laver car les cheveux auront rapidement un aspect gras. Le no-poo permet de stopper cela pour obtenir un cuir chevelu en pleine santé, avec une régulation naturelle du sébum.

COMMENT PASSER AU NO-POO ?

  1. Espacer les shampoings.
    Si vous réaliser un shampoing quotidien, passer à un jour sur deux, puis un jour sur trois, et ainsi de suite jusqu’à tenir une semaine sans shampoing.
  2. Brosser ses cheveux quotidiennement, à l’aide d’une brosse en poils synthétiques ou en soie végétale pour répartir le sébum, des racines aux pointes. Si la brosse à poils ne vous convient pas, vous pouvez utiliser une brosse ou un peigne en bois, qui sera toutefois moins efficace pour la répartition du sébum.
    Pensez à laver votre brosse et/ou peigne en les laissant tremper la nuit dans un verre d’eau chaude contenant une cuillère à soupe de bicarbonate.
  3. Arrêtez les shampoings et utiliser un no-poo lorsque êtes arrivés à espacer les shampoings pour arriver à une semaine sans lavage, utilisez un no-poo pour laver vos cheveux (liste ci-dessous).
  4. Arrêter de vous laver les cheveux durant un mois. C’est ce que l’on appelle le mois sans rien. Vous pouvez effectuer le mois sans rien lors de vacances si vous appréhendés cette étape, ou l’effectuer dès que vous êtes prêt.e.s.
    (bienfaits et explications ci-dessous).
  5. Laver ses cheveux au no-poo. Après le mois sans rien vos cheveux seront libérés de la couche de produits qui ont été fixés par les shampoings, ils seront donc plus réceptifs au no-poo.
    Continuez d’espacer les lavages à votre rythme, en fonction de la réaction de vos cheveux. Lorsque la production de sébum de votre cuir chevelu sera régulé, vous pouvez ensuite passer au water-only (lavage à l’eau sans produits).
    Continuer de vous brosser les cheveux quotidiennement afin de répartir le sébum des racines aux pointes.
LE MOIS SANS RIEN

Le  mois sans rien correspond à une période d’environ un mois pendant laquelle les cheveux ne doivent pas être lavés avec des produits lavant – pas de shampoing, après shampoing, soins, ni de no-poo. Sont proscrits toutes les poudres et soins ayant un pouvoir lavant comme la compote de pomme, le henné, le bicarbonate de soude, etc.

A quoi sert le mois sans rien ? Cette technique sert à réguler la production de sébum du cuir chevelu dans le but de pouvoir espacer davantage ses lavages de cheveux.

Mais comment vais-je faire ? Si on ne peut utiliser de produits lavant, on peut par contre laver ses cheveux au water-only et aux shampoings secs. Les sprays rafraîchissants sont également autorisé, ainsi que l’aloe-vera. Un brossage quotidien, est nécessaire afin d’éliminer les poussières, les impuretés, et d’étaler le sébum

Mes cheveux vont-ils sentir mauvais ? Les odeurs du cuir chevelu sont dues à l’accumulation du sébum et aux impuretés qui s’y déposent. Avec un bon brossage quotidien, votre cuir chevelu ne devrait pas émettre de mauvaises odeurs. Attention, vous devrez vous habituer à l’odeur naturelle de vos cheveux. En cas d’odeur forte, vous pouvez utiliser un spray rafraîchissant contenant un peu de vinaigre et des huiles essentielles (ylang-ylang par exemple).

Y-at-il des contres indications ? Les personnes souffrant de dermatite séborrhéique peuvent voir leurs symptômes s’aggraver durant le mois sans rien. Si vus constater une aggravation  de votre cuir chevelu, arrêtez immédiatement le mois sans rien pour passer directement au no-poo à la poudre de Sidr (jujubier), indiqué dans le cadre de cette affection.

LISTE NON EXHAUSTIVE DES NO POO
  • Les argiles (kaolin, verte, rhassoul, etc.)
  • Les poudres ayurvédiques (Shitakai, Sidr, Amla, etc.)
  • La farine de pois-chiches
  • Le bicarbonate de soude (en grain fin et non le ménager à grain épais)
  • La purée de pomme (maison ou du commerce)
  • Le sirop d’agave
OÙ TROUVEZ LES INGRÉDIENTS NÉCESSAIRES AU NO POO ?

MON EXPÉRIENCE NO POO :

Avant d’adopter la routine no poo je me lavais les cheveux environ une fois par semaine ; j’avais pris cette habitude depuis de nombreuses années pour éviter de faire dégorger rapidement mes colorations. J’utilisais auparavant un shampooing pour cheveux colorés, un masque pour cheveux sensibilisés, un sérum pour cheveux secs, parfois un spray thermoprotecteur et un spray pour stimuler la pousse de cheveux. Le tout était de qualité professionnelle, achetée en boutique pour coiffeur, et bien entendu bourré de produits nocifs pour mes cheveux, ma santé et celle de la planète. En prime, cela me coûtait un bras et demi, malgré le fait que j’attendais systématiquement les promotions. Mes cheveux ne poussaient pas, ils étaient fourchus, très secs et abîmés.

Je suis au no poo depuis maintenant pratiquement un an et cela a réellement changé ma vie. Mes cheveux sont plus beaux, plus forts, en meilleure santé, poussent beaucoup mieux, mes racines ne graissent pas et je n’ai plus de fourches mis à part sur mes mèches décolorées – les restes de la couleur que j’ai faite en septembre 2015 que vous pouvez voir sur mon avatar à droite de la page. En prime, mon porte-monnaie me remercie. Je me lave maintenant les cheveux seulement une fois par mois. Bien entendu, comme tout.e.s les adeptes du no poo, je suis passé pat une période de cheveux gras avant et pendant le mois sans rien ; par la suite ce fût miraculeux. Mes cheveux et moi-même vivons maintenant une grande histoire d’amour. Je vous confierais ma routine lors de mon prochain article.

Et vous, avez-vous arrêté le shampoing ?

3 réflexions sur “[No Poo #1] J’arrête le shampoing ! Pourquoi se mettre au no poo ? Comment bien débuter ?

  1. G aimé ton article je suis au henné bio kadi depuis 2 ans je perds mes cheveux du côté des analyses tout va bien alors pourquoi cette chute et ces démangeaisons même 2semaines après le henné serait ce le henné bio?
    Merci

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire 🙂 Il peut y avoir différentes raisons à la perte de cheveux. Tu as réalisé les analyses de la ferritine sérique, de l’acide folique ( en prise de sang) et de la b12 (plus fiable en analyse urinaire) ? Ce sont les trois anémies qui peuvent induire une perte de cheveux.
      Si tu as des démangeaisons, la perte de cheveux peut être due à un problème dermatologique. As tu des pellicules ou croutes ou plaques sur le cuir chevelu ? Dans ce cas, il peut s’agir d’une dermatite ; tu peux en parler avec ton médecin traitant.
      Il se peut également que ce soit le henné. Tu peux essayer de changer de routine afin de voir si le problème vient de la.
      En espérant que tu trouves vite la cause de ton soucis,

      Zoé

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s