[Focus sur les ingrédients locaux #2] La star de l’hydratation made in France, on vous dit tout sur le gel de lin.

LES GRAINES DE LIN (LINUM USITATISSIUM)

Comment utiliser le gel de lin ?

Un ingrédient de choix pour la peau…
Aux propriétés hydratantes, émollientes, redensifiantes et anti-âge, le gel de lin vous permettra de réaliser des sérums « anti-âge » à tout petit prix ! Il n’est toutefois pas réservé aux  peaux matures : les peaux sensibles profiteront de ses vertus apaisantes et anti-inflammatoire, tandis que les peaux jeunes pourront substituer leur flacon de gel d’aloe vera à celui, plus local et moins cher, de gel de lin.

…mais aussi pour les cheveux !
Ses propriétés hydratantes et gainante permettront d’assurer un maintien de l’hydratation sur la journée. Le gel de lin peut servir de gel coiffant sur tout type de cheveux et sera un allié pour reformer les boucles.

Le gel de lin s’utilise exactement de la même manière que le gel d’aloe vera !

  • Tel quel, sur peau ou cheveux secs préalablement légèrement huilé.
  • Très dilué dans un hydrolat, pour la fabrication d’un tonique visage ou d’un spray hydratant cheveux
  • Mélangé à une huile végétale, pour la fabrication d’un oléogel qui hydratera visage, corps et cheveux.
  • En ajout dans toutes vos préparation de cosmétique maison, en dernière phase de vos émulsions, dans vos masques minutes, no poo, etc.

Quelles sont ses propriétés ?

L’explication « scientifique » :

Le gel de lin est riche en polyholosides, des sucres complexes, qui retiennent l’eau dans les premières couches de la peau, comme une éponge, lui conférant un pouvoir hydratant et émollient. Les polyholosides sont également redensifiantes, en stimulant la production de glycosaminoglycanes – dont l’acide hyaluronique-, c’est à dire les composants du « tissu de soutien » de la peau, elles lui donnent ainsi plus de densité, plus de pulpeux et améliore son élasticité ; c’est pour cela que l’on donne des propriétés « anti-âge » au gel de lin. Il est également riche en mucilages, d’épaisses molécules au pouvoir filmogène sur la peau, gainant les cheveux, leur donnant davantage d’épaisseur et de tenue.

Le gel de graines de lin contient également des des stérols – des lipides – , aux vertus  « apaisantes », « hydratantes », « anti-inflammatoires » et « antioxydants » qui sont faiblement extraits dans l’eau lors de la préparation.
Note : si l’on souhaite profiter des vertus des stérols il est plus efficace d’utiliser une huile végétale de première pression à froid et de qualité biologique en contenant.

Comment préparer le gel de lin ?

Il existe deux recettes, une à froid (en réalité à température ambiante) et une à chaud.

Gel de lin à chaud et à froid
Source : https://bicarandco.net/

Préparation à température ambiante
Le gel de lin se fait en macération à température ambiante, en laissant macérer durant douze heures 30% de graines de lin dans 70% d’eau dans un bocal fermé avant de filtrer.

Ce dosage donne un gel à la texture similaire au gel d’aloe vera du commerce. Réduire la proportion de graines de lin vous permettra d’obtenir un gel plus fluide, plus liquide, en fonction de la texture recherchée.

Préparation à chaud 
On peut également faire le gel de lin à chaud en réalisant une décoction durant 15 minutes de 3% de graines de lin dans 77% d’eau avant de filtrer, mais cela occasionne une perte de certaines propriétés. Le gel sera plus épais, plus visqueux.

Méthode de filtration
Il existe plusieurs méthodes de filtration, au choix on pourras utiliser :

  • une passoire fine
  • un mi-bas
  • un sac à lait végétal
  • une cafetière à piston.

Ma méthode : Je filtre le plus gros à l’aide d’une passoire fine, en m’aidant d’une cuillère pour touiller les graines dans la passoire et d’une spatule pour récupérer le gel sortant sous la passoire. Je transvase ensuite le gel et les graines restantes de la passoire dans un mi bas. Je serre le mi bas en haut avec mon poing puis fait lisser ma prise vers le bas, pour faire sortir le gel. Je récupère le gel progressivement à l’aide d’une spatule. Cette technique me permet d’extraire le maximum de gel.

Comment conserver le gel de lin ?

Pour une conservation optimale il est nécéssaire de respecter les règles d’hygiène des préparations en cosmétique maison et ajouter à votre gel de lin un conservateur antibactérien et antifongique à large spectre.
– Durée de conservation au frigo, sans conservateur : une semaine
– Durée de conservation sans frigo, avec conservateur : deux semaines
– Durée de conservation au frigo, avec conservateur : un mois

Mon article s’achève ici, je vous souhaite une bonne tambouille ! 🙂
Connaissiez vous le gel de lin ? Comment l’utilisez-vous ?

Quelques informations en plus…

Lin - Encyclopédie des plantes médicinales (Larousse)
Lin – Encyclopédie des plantes médicinales (Larousse)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s